Desnos vandalisé !

C’est avec tristesse et colère que nous avons appris que l’école Desnos avait été la cible d’actes de vandalisme (le mardi 30 avril semble-t-il). 

Nous condamnons ces agissements avec la plus grande fermeté. 

D’une part, cela constitue une nouvelle violence contre le quartier de la Folie-Couvrechef et ses habitants, d’autre part, cela confirme que laisser des locaux en désuétude attise les envies de dégradations. 

Nous espérons vivement que le souvenir de notre action pacifique n’en pâtira pas. Cela va de soi, mais nous tenons à dire qu’aucun membre de notre structure ne peut trouver d’intérêt dans de telles dégradations et cela pour plusieurs raisons : nous avons déjà tous récupéré notre matériel fin janvier (sous contrôle d’huissier), nous sommes rentrés en négociation avec la Mairie de Caen et nous venons de nous structurer en association.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Communiqué de presse du 2 mai 2013

La Centrifugeuz, Folie solidaire, Fabrique d'art et de culture, Expérience citoyenne

La Centrifugeuz tourne encore

Suite à notre rencontre du 25 mars avec Philippe Duron, notre Collectif s’est constitué, ce samedi 27 avril, en association. Les débats visant à adopter des statuts se sont déroulés à la Maison de quartier de la Folie-Couvrechef. La moitié de l’assemblée était composée d’habitants du quartier et de l’agglomération solidaires de l’aventure. François Boros, alias Gullivan et membre fondateur de Mes Souliers Sont Rouges, a été élu président à l’unanimité.

Notre constitution en association répond autant à une volonté de nous structurer de manière officielle qu’à un impératif administratif, à savoir être légalement en mesure de signer une convention avec la Ville de Caen.

L’écoute et la compréhension dont Philippe Duron a fait preuve lors de notre rencontre du 25 mars a en effet suscité chez nous beaucoup d’espoir. À cette occasion, Philippe Duron a reconnu l’« enthousiasme », l’« expérience » et le « potentiel » de notre Collectif. Il nous a proposé de « reprendre le dialogue » en s’engageant à étudier, d’ici la fin juin, les possibilités de « trouver ce lieu » dont nous avons besoin. Il a enfin admis qu’il était possible d’avancer sur le dossier de la Centrifugeuz « en parallèle » de la concertation menée par la Ville de Caen et l’agglomération sur la Fabrique ; ces deux projets étant à l’évidence à la fois distincts et complémentaires.

Depuis notre expulsion de l’école Desnos, nous demeurons les uns les autres déterminés à reconduire, prolonger et approfondir l’expérience de la Centrifugeuz. Aussi, l’association que nous venons de constituer demeure une association de préfiguration, c’est-à-dire que son but est d’ouvrir la voie à notre réinstallation dans un lieu mutualisé. La durée de vie de cette association de préfiguration est donc limitée par sa mission principale. En d’autres termes, l’association sera dissoute ou transformée dès lors que la réimplantation de la Centrifugeuz sera devenue réalité. Nous invitons tous ceux qui souhaitent nous rejoindre, ou simplement nous soutenir, à adhérer à notre association (le montant de l’adhésion est fixé à 5 euros par personne et à 10 euros par structure).

Pour ce qui concerne l’éventualité d’un retour de la Centrifugeuz à l’école Desnos, nous continuons de penser que ses bâtiments sont assez vastes et adéquats pour concrétiser en synergie nos idées et celles de la Ville (emménagement d’une crèche dans la partie maternelle et d’associations dans la partie primaire).

Contact : centrifugeuse.caen@gmail.com

L’Association de Préfiguration « La Centrifugeuz »

PS : au moment même où nous nous apprêtions à diffuser ce communiqué, nous avons appris que l’école Desnos avait été la cible d’actes de vandalisme (ce mardi 30 avril semble-t-il). Il va de soi que nous condamnons ces agissements avec la plus grande fermeté.

Haut de page